LES RACINES

  

 

  la PATATE DOUCE

 

   

la patate douce

 

La patate douce est une plante vivace de la famille des Convolvulacées largement cultivée dans les régions tropicales et subtropicales pour ses tubercules comestibles.
Nom scientifique : Ipomoea batatas (L.) Lam., famille des Convolvulacées
Noms vernaculaires : patate douce, patate


 description 
C'est une plante vivace à tiges rampantes pouvant atteindre jusqu'à 2,5 à 3 m de long.
Les feuilles alternes sont entières, au pétiole relativement long et au limbe de forme variable à bord sinué ou denté ou bien lobées, formant 5 à 7 lobes aigus, à nervation palmée.
Les fleurs à corolle soudée, de couleur violette ou blanche, sont très semblables à celle du liseron qui appartient au même genre. Elles apparaissent à l'aisselle des feuilles, isolées ou groupées en cymes de quelques fleurs.
La fructification de cette plante est très rarement observée en culture.
Elle produit des tubercules de forme plus ou moins allongée, voire arrondie, à la peau fine. Suivant la variété, la couleur de la peau du tubercule va du blanc au jaune, à l'orange ou au violet. Le tubercule est très riche en amidon ; sa saveur sucrée et sa texture farineuse rappellent un peu celles de la châtaigne.

 
 zones de production
La patate douce est probablement originaire d'Amérique du Sud. Cette plante, inconnue à l'état sauvage, s'est diffusée depuis très longtemps dans toute les zones tropicales et subtropicales, aussi bien en Amérique et en Océanie qu'en Asie et en Afrique.
Son introduction en Europe est postérieure aux voyages de Christophe Colomb en Amérique.
Sa culture en France est datée seulement de 1750.

 

 utilisation

ALIMENTATION HUMAINE

   Les tubercules se mangent toujours cuits, à l'eau, au four, ou bien frits, aussi bien en légumes qu'en dessert grâce à leur saveur sucrée.
Il en existe un type à chair sèche et un autre à chair plus aqueuse.
La patate douce est un aliment de base dans les régions tropicale où elle prend la place de la pomme de terre. Les feuilles peuvent également se consommer à la manière des épinards.

  ALIMENTATION ANIMALE
Les tiges feuillées peuvent servir à l'alimentation des herbivores, aussi bien des lapins que du bétail. Elles constituent un excellent fourrage tant à l'état frais qu'après dessiccation.
Les tubercules sont aussi cultivés à cette fin. On recherche alors des variétés à tubercules volumineux et à grand rendement.

PRODUCTION d'ALCOOL et de FECULE

Outre l'amidon, les tubercules contenant aussi du saccharose (de l'ordre de 6 %) peuvent servir à la production d'alcool par fermentation et distillation, ainsi qu'à la production de fécule.

 

 la culture
La patate douce, cultivable même sur les sols pauvres, mais elle préfère un sol profond, frais et riche en humus.
La multiplication en culture est exclusivement végétative, par plantation soit de tubercules, éventuellement de fragments de tubercules portant un œil, soit de rejets produits par des tubercules mis à germer, soit par des boutures de fragment de tiges.
Cette plante se cultive aussi bien en région tropicale qu'en région tempérée chaude où elle est alors seulement cultivée comme plante annuelle. La région méditerranéenne se prête très bien à cette culture sous réserve de l'irriguer convenablement. Dans ce cas la plantation se fait au printemps, à partir d'avril-mai, la récolte intervenant au bout de cinq mois et demi en moyenne, vers septembre-octobre. La culture se fait habituellement en billons de manière à faciliter tant l'irrigation que la récolte.
En région tropicale, la culture peut se faire en toute saison, toutefois il vaut mieux que la récolte intervienne hors de la saison des pluies, les tubercules étant sensibles au pourrissement en cas d'excès d'humidité.
Le feuillage très couvrant limite naturellement la croissance des mauvaises herbes.
Les patates douces se conservent moins bien que les pommes de terre. Il convient de les conserver bien secs, au frais, mais à l'abri de l'humidité.